Mutuelle Santé en entreprise : comment choisir son contrat ?

Depuis le 11 janvier 2013, les salariés d'entreprises exerçant en France sont davantage rassurés sur les questions liées à leur santé. La loi ANI applicable à compter de cette date interpelle les employeurs sur la possibilité de souscrire à une mutuelle santé pour leurs travailleurs. Toutefois, la multiplicité des offres de contrat proposées par les professionnels de l'assurance ne facilite pas la décision des managers. Sur quels critères peuvent-ils se baser pour faire un choix adéquat ? 

Choisir un contrat de mutuelle santé adapté au profil de l'entreprise

Les activités exécutées au sein d'une entreprise sont fonction du secteur dans lequel évolue celle-ci. Certaines activités professionnelles recèlent par exemple davantage de risques que d'autres. De même, les conditions et les situations de travail sont spécifiques à chaque organisation. Ce sont tous ces paramètres qui sont susceptibles d'affecter peu ou significativement la santé de l'employé. Aussi, le patron d'entreprise se doit d'examiner en premier les produits de mutuelle santé correspondant au profil de sa structure.

Examen des remboursements complémentaires indispensables

Les cotisations d'une complémentaire santé sont destinées à couvrir en partie ou totalement les frais médicaux non inclus dans l'assurance maladie obligatoire. Il s'agit d'une offre qui vient en complément des remboursements effectués par la sécurité sociale. Il est donc important pour l'employeur d'analyser les services complémentaires indispensables dont pourrait avoir besoin son salarié. Parmi ceux-ci, on trouve les hospitalisations, la prise en charge de forfait hospitalier, les équipements optiques, les prothèses dentaires, les consultations en médecine spécialisée, etc.

Les remboursements annexes

À certains postes, un travailleur peut éventuellement être exposé à des circonstances qui induisent une couverture de santé des membres de sa famille. Est-il nécessaire alors de souscrire en prévision de compensations salariales pour l'hospitalisation d'un enfant ? La profession exercée peut également donner lieu à de possibles services de gardes d'enfants, soutien juridique…

Une prévoyance est-elle nécessaire ?

En fonction de la branche concernée, la survenue de risques accidentels graves ou modérés peut être accentuée. La prévoyance permet notamment de se prémunir contre les cas de dommages invalidants ou mortels.

Choisir le bon prestataire pour une complémentaire santé

Les prestations disponibles auprès des assureurs spécialisés en services de complémentaire santé varient d'un professionnel à un autre. Il est donc essentiel pour le chef d'entreprise d'analyser et surtout de comparer les offres avant d'opter pour un contrat. En outre, des comparateurs de mutuelle existent en ligne. Ils permettent d'évaluer les prestataires et leurs garanties en vue de trouver le meilleur produit collectif de complémentaire santé.

Les sociétés d'assurances santé

Ce sont des professionnels du secteur privé compétents dans l'assurance de type complémentaire santé. Leurs modalités de contractualisation avantageuses sont leur principal argument promotionnel. Toutefois, la taille des cotisations peut ne pas convenir aux capacités de toutes les catégories de salariés.

Les mutuelles santé

Grâce à sa caractéristique de société à but non lucratif, la mutuelle santé se dévoue intégralement à une mission d'assureur santé solidaire. Les services de couverture opérés en faveur des adhérents n'intègrent aucune recherche de profit, conformément aux dispositions du code des mutualités.

Les spécialistes d'assurance prévoyance

Les institutions de prévoyance sont spécialisées dans la protection contre les dommages directement liés à la personne du salarié. Elles sont qualifiées également dans d'autres domaines de sécurité sociale comme la couverture retraite et la complémentaire retraite.